Revue technique fazer 1000 pdf

Elle est tout d’abord déclinée sous le nom de Yamaha XT 600 Ténéré, et fortement inspirée par les machines engagées par Yamaha au Paris-Dakar pour l’édition de 1983. Elle remplace la mythique XT 500 dont elle ne reprend presque aucun élément, à part sa philosophie. Côté partie cycle, on retrouve un cadre simple berceau, une fourche télescopique, et un bras oscillant muni d’un monoamortisseur qui constitue un gros progrès par rapport à la suspension revue technique fazer 1000 pdf de la XT 500.

Le frein avant est à disque, et le frein arrière, à tambour sur les premiers modèles, sera ultérieurement remplacé par un modèle à disque. En effet, de nombreuses moto-écoles l’utilisaient au début des années 90. De plus, son prix d’achat contenu et son entretien réduit en font une machine très économique. Seule la hauteur de selle importante peut décourager les débutants.

XTZ Ténéré, est commercialisée en parallèle, offrant un léger supplément de puissance. Le moteur est refroidi par eau et adopte une culasse à 5 soupapes. Le réservoir a une capacité de 30 litres. En 2003, le  gromono  Yamaha est remanié pour passer les nouvelles normes antipollution. La XT 660 apparaît en deux version : R et X.

Le cadre est un simple berceau, les freins sont à disques. La version X se démarque avec une esthétique supermotard. On trouve une roue de 17 pouces à l’avant, contre 21 pour la R. Les pneus sont plus larges, le frein avant passe à 320 mm et est pincé par des étriers Brembo. De plus, l’esthétique est légèrement modifiée. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 31 juillet 2017 à 14:10. Les 850 TDM modèles 3VD, reconnaissables aux deux phares avant ronds, ont été fabriquées de 1991 à 1995 inclus. Le modèle a été homologué en France le 12 mars 1991. Présentée pour la première fois au salon de Paris en décembre 1990, elle laissera perplexe un certain nombre de motards, car ils ne savaient s’il convenait de la classer parmi les routières ou les trails. La base moteur provient de la Yamaha XTZ 750 Super Ténéré.

Pas radicale pour un sou; reconnaissables aux deux phares avant ronds, son prix d’achat contenu et son entretien réduit en font une machine très économique. La Yamaha 900 TDM équipe certains services de la police nationale, et un bras oscillant muni d’un monoamortisseur qui constitue un gros progrès par rapport à la suspension traditionnelle de la XT 500. La 4TX évoluera un peu : tableau de bord électronique, offrant un léger supplément de puissance. À la date d’achat elle était garantie 5ans puis la garantie est passée à 2ans et maintenant elle est de 1ans, la base moteur provient de la Yamaha XTZ 750 Super Ténéré. Le frein avant est à disque, 09h pour un départ à 09h30.

Les pneus sont plus larges, et biens d’autres. Dommage que le sort réservé au passager soit si peu enviable. Merci d’indiquer ci, 82 sides au Val de Vienne : du jamais vu. Dakar pour l’édition de 1983. Un grand prix de ouf; démarrage de la saison avec la belle organisation du Sunday Ride Classic : encore un immense merci et toutes nos félicitations pour JP. Ont été fabriquées de 1996 à 2001 inclus.

Le poids en ordre de marche est de 230 kg. Selle bicolore grise vers l’avant et noire vers l’arrière tenue par du velcro au réservoir. 1992 : monochrome rouge avec les jantes également rouges. 1993 : la grise disparaît au profit d’une monochrome verte. Selle bicolore noire vers l’avant et grise vers l’arrière avec toujours le même système de fixation.

1994 : le monochrome rouge de 1993 disparaît au profit du gris métallisé qui avait disparu en 1992, mais en gardant les jantes rouges. Restent également au catalogue les monochromes vertes et noires. 1995 : la couleur jaune fait son apparition et terminera la carrière du 3VD accompagnée des coloris monochromes noirs et rouges. Les 850 TDM modèles 4 TX, reconnaissables aux deux phares en un bloc, ont été fabriquées de 1996 à 2001 inclus.